Les Côtes du Rhône, vins de la bistronomie

Que ce soit un bon steak frites, un poulet grillé, une bonne ratatouille ou encore un magret de canard, tout ce qui se sert dans un bon bistro de qualité demande des vins de caractère, de terroir et de savoir faire. Avec en plus un rapport qualité prix sans égal, les vins de l’appellation Côtes du Rhône semblent s’imposer sur la table. À la découverte d’une région riche en aubaines.

Direction les rives droite et gauche du Rhône entre Vienne et Avignon pour se plonger dans les terroirs riches de cette région vinicole connue mondialement. Les vignobles de l’appellation Côtes du Rhône qui s’étendent sur 171 communes ensoleillées dans six départements (Ardèche, Drôme, Gard, Loire, Rhône et Vaucluse) produisent des vins généreux, épicés et qui vous collent un sourire à chaque gorgée.

Paysage du Côtes du Rhone

Paysage du Côtes du Rhone

C’est depuis 1967 que 95 communes ont obtenu l’AOC Côtes du Rhône Villages. Alors que vingt-deux autres ont elle pu profiter d’une appellation Côtes du Rhône Villages avec leur nom inscrit sur l’étiquette.

Carte de l'AOC Côtes du Rhône

Carte de l’AOC Côtes du Rhône

Vous noterez que bien d’autres appellations se retrouvent sur le territoire du vignoble de la vallée du Rhône. Qui ne connaît pas Côte-rôtie, Condrieu, Saint-Joseph, Cornas, Crozes-Hermitage, Gigondas, Châteauneuf-du-Pape ou encore Tavel pour ne citer que les plus connus ?

Les Côtes du Rhône en chiffres
31 134 ha de vignobles
Production totale : 1 310 738 hl
87% de rouge, 8% de rosé et 5% de blanc
+ 5000 exploitations agricoles
34 cépages
Le rouge y est roi

Parmi ces 34 cépages autorisés, il y a surtout les grenache, mourvèdre et syrah pour les rouges (les fameux GMS), alors que chez les blancs qui représentent seulement un petit 5% de la production, on retrouve les bourboulenc, clairette, grenache blanc, marsanne, roussanne et viognier. 

Omniprésente, la magnifique syrah s’y exprime dans toute sa splendeur avec ses puissants arômes de cassis, bleuet, violette et de mûre et permet d’élaborer des vins de garde. Et que dire du grenache qui en impose dans les rouges mais aussi dans les blancs très raffinés ou encore dans les rosés de caractère.

Quand le Côtes du Rhône s’impose sur la table

Même s’ils sont plutôt rares sur le marché, les Côtes du Rhône blancs sont de parfaits compagnons pour les poissons et fruits de mer  en grillades ou en sauce. Sans oublier pourquoi pas les plats à base de cari ou même du porc à la moutarde. Les vins rouges de l’appellation ne sont pas en reste avec la viande rouge poivrée (pour rappeler la trame épicée des Côtes du Rhône rouges) Si vous préférez volailles, plats en sauce mijotés ou autres plats de gastronomie de bistro (la fameuse bistronomie), les rouges de l’AOC seront vraiment à la hauteur de vos attentes pour vos accords.

Pas étonnant donc que les vins du Côtes du Rhône soient présents depuis des lunes à la SAQ…

2 comments

  • La Loire en Côtes du Rhône?

    • Communes de Chavanay, Malleval, Saint-Michel-sur-Rhône, Saint-Pierre-de-Bœuf et Vérin. Les sources de la Loire se trouvent tout près à vol d’oiseau des Côtes du Rhône. En fait, la source de la Loire est en Ardèche.