Les trois vins de la semaine

, Les trois vins de la semaine

Je ne sais pas pour vous mais, après un bon rosé à l’apéro ou un bon vin blanc vif, lorsque vient le temps de passer à table, en ces temps de grillades, on a comme envie d’un peu plus de substance dans le verre. Voici trois nouveaux venus chez nous qui n’ont pas peur d’afficher leur couleur sombre et leurs atouts roboratifs*.

, Les trois vins de la semaineRamos, Reserva, 2016, Alentejano, Portugal

Oublions un peu la sempiternelle vallée du Douro pour se diriger davantage vers le Sud de Portugal. Joao Ramos, grand vinificateur du pays, y produit un assemblage de trincadeira, aragonez (tempranillo) et de syrah pas piqué des vers. Dans cette région très chaude, les vignes de la région ont été plantées en altitude pour profiter d’une certaine fraîcheur. Dans ce cas-ci, les raisins bien mûrs ont été pressés et le moût mis en cuve inox. C’est aussi dans ces cuves que le vin à mûri, sans aucun apport de bois. Résultat, un vin frais, fruité et doté d’une bonne charpente qui donne une bonne persistance en bouche. Bon prix. (14,95$)

, Les trois vins de la semaineAraucano, Reserva, Carmenere, 2015, Chili

Longtemps, le carmenere s’est fait passer pour du merlot en Amérique latine. Après bien des recherches, il a été démontré qu’il s’agissait en fait du carmenere, un autre cépage du Bordelais. Aujourd’hui, bien présent dans la vallée chilienne de Colchagua, il fait les beaux jours des plus gros producteurs locaux comme l’Hacienda Araucano, qui appartient au groupe de François Lurton. L’Araucano est en plein dans le registre du cépage avec beaucoup de fruits noirs, de poivre noir et de poivron vert. C’est plutôt corsé et avec de belles rondeurs en bouche, grâce au séjour en fûts de chêne. Préparez le barbecue. (15,10$)

, Les trois vins de la semaineProtos, Reserva, 2011, Ribera del Duero, Espagne

Amateurs de tempranillo rondelet avec une bonne profondeur, ruez-vous sur ce reserva de la maison Protos. 18 mois en barriques et un autre 18 mois en bouteilles donnent ici un vin tout en fruit noirs avec des notes boisées et fumées. C’est très mûr,  plutôt concentré bien sûr, mais pourvu d’une acidité qui garde vos papilles aux aguets. Un petit coup de carafe ne devrait pas lui faire de tort. (36$)

*Pour connaître les disponibilités près de chez vous, cliquez sur la bouteille.


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.