SAQ : le vin en baisse, les spiritueux en hausse

, SAQ : le vin en baisse, les spiritueux en hausse

Les nombreuses promotions visant à suggérer au client de boire davantage de spiritueux semblent fonctionner puisque les Québécois en ont davantage consommés, selon le rapport annuel de la SAQ. Les vins bio, les profits et la fréquentation du site web sont en croissance alors que le nombre de litres de vin et le vin rouge ont connu une chute.

Les ventes de la SAQ ont totalisé près de 3,3 milliards de dollars, soit une hausse de 42,2 millions de dollars ou si vous préférez 1,3 % par rapport à l’an dernier. De cette somme, c’est un peu plus d’un milliard de dollars qui s’en va comme dividende dans les coffres de l’État.

Ce qui ressort de ce rapport au niveau des ventes de produits, c’est la progression des ventes de spiritueux (+0.5%) alors que celles des vins est en légère baisse en terme de volume. Notez que le vin demeure et de loin, la boisson alcoolisée favorite à la SAQ. La chute de volume de vins serait justifiée en partie par la grève des employés qui aura fait perdre des ventes de bouteilles.

, SAQ : le vin en baisse, les spiritueux en hausse

Source : SAQ

Plus de bio

Plus de 1 200 produits écoresponsables sont maintenant disponibles en succursales, ce qui correspond à une augmentation de 11,2 % depuis le dernier exercice financier. Les ventes de ce segment de produits ont d’ailleurs connu une hausse de  10,7 % en litres.

Le rouge surpasse toujours aisément le blanc et le rosé, mais la tendance envers les deux « challengers » est manifeste et forcément plus marquée vers le blanc. Le vin rouge perd quand même un peu de plus de 2% des faveurs du consommateur.

, SAQ : le vin en baisse, les spiritueux en hausse

Source SAQ

 

, SAQ : le vin en baisse, les spiritueux en hausse

Source : SAQ

Vous ne serez sûrement pas surpris d’apprendre que vous préférez encore et toujours les vins du Vieux Monde. La France et l’Italie se partagent quelque 54 % du total des ventes en volume de vins tranquilles. En troisième position, les États-Unis (surtout la Californie) coiffent de peu sur le poteau l’Espagne. Le Canada joue maintenant à armes égales avec le Chili et l’Afrique du Sud.

 

 

Des palais plutôt stables

Toujours fascinant de voir les pastilles les plus populaires au Québec. Les rouges fruités et généreux (sucrés?) occupent la pole position parmi les palais québécois. Par contre, dans les blancs, vous les aimez plus vifs et fruités. Parmi les vins rosés, les vins à la provençale pâles et légers ont votre faveur.

, SAQ : le vin en baisse, les spiritueux en hausse

Source : SAQ

 

1 million d’usagers de l’application SAQ

Catherine Dagenais, la PDG de la SAQ nous avait confié récemment vouloir stimuler les ventes sur SAQ.com. (lire ici) Selon le rapport annuel, SAQ.com a enregistré des ventes de 45,6 millions de dollars, soit une hausse de 17,3 %. L’an passé, il y a eu 34,5 millions de connexions sur le site du monopole. Quant à la carte Inspire, la mine d’or de renseignements et de fidélisation du client, elle touche maintenant 2,1 millions de clients.

 

, SAQ : le vin en baisse, les spiritueux en hausse

Source : SAQ

La folie du gin se poursuit

Sans grande surprise, l’engouement pour le gin, surtout celui du Québec ne se dément pas puisque cet alcool a enregistré une croissance de ventes de plus de 10 % depuis un an. Ira-t-il un jour déloger la vodka comme spiritueux de choix au Québec, ce serait très surprenant mais il commence à talonner le whisky qui lui est en petite perte de vitesse.

Les épiceries ont la cote

Enfin, le « one-stop-shop » a le vent en poupe puisque les ventes de vins en supermarchés ont augmenté de 4,2 millions $, soit 346,9 millions $ ( une hausse de 1,2 %).

Au fait, combien coûte vraiment le vin que vous achetez ?

Toujours intéressant de comprendre comment se calcule le prix d’une bouteille de vin importé avec ce schéma que l’on retrouve dans le rapport annuel.

, SAQ : le vin en baisse, les spiritueux en hausseSource : SAQ

Remarquez que ce n’est guère mieux du côté des spiritueux, puisque la majoration est supérieure, ce qui explique probablement la tendance récente de la SAQ à faire mousser les ventes des alcools forts auprès du client. À la bonne vôtre…

, SAQ : le vin en baisse, les spiritueux en hausse

Source : SAQ

Tous les détails du rapport annuel de la SAQ sont ici.


En savoir plus sur Tout sur le Vin

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.